rechercher
Recherche avancée
ALI GAUHAR Feryal
Plus de place pour enterrer nos morts
Plus-de-place

Roman traduit de l’anglais (Pakistan) par Simone Manceau

Collection(s) Littérature grand format
Littérature
Pakistan

Auteur(s) : ALI GAUHAR Feryal
Traducteur(s) : MANCEAU Simone

Langue originale : Anglais
240 pages
19€
ISBN-10 : 978-2-8097-00
ISBN-13 : 978-2-8097-0015-2
Date de parution : mars 2008


Septembre 2002, quelque part en Afghanistan. Un soldat américain, parti en mission de reconnaissance, est capturé par des rebelles afghans et enfermé dans un asile d’aliénés. Mais qui sont vraiment ces malades, aphasiques, mutilés, invalides, et ce camp est-il une prison ou le dernier refuge de ceux que la guerre a brisés et rendus fous de souffrance et de misère ? A mesure que les attaques se multiplient, que la nourriture s’amenuise et la place manque pour enterrer les morts, la frontière entre vainqueurs et victimes, rescapés et criminels, peu à peu se délite. Une étrange et chaleureuse solidarité rassemble les survivants tandis que le soldat découvre l’histoire de ces épaves, histoire faite de pillages, de tortures et de violence, menés de l’intérieur comme de l’extérieur. Si ce roman d’une insoutenable beauté est une évocation poignante de la folie de la guerre, c’est une guerre qui se déroule en chacun de nous, dont nous sommes tous à la fois victimes et complices.
J’écris sur un lieu en état de siège, depuis un sentiment de solitude et un sentiment de perte indéfini. Il s’agit d’une perte de foi dans la capacité de l’humanité à panser ses plaies. Ayant atteint cette conclusion, la seule chose que je puisse faire, c’est de soulager ma douleur par l’écriture dit Feryal Ali Gauhar.


La presse en parle

retour