rechercher
Recherche avancée
NAKAHARA Chûya
Poèmes
Poèmes Poche

Traduction du japonais, postface, notes, chronologie, bibliographie par Yves-Marie Allioux
Prix Konishi de la traduction littéraire 2007

Préface par Kitagawa Tôru

Collection(s) Picquier Poche
Littérature, Poésie
Japon

Auteur(s) : NAKAHARA Chûya
Traducteur(s) : ALLIOUX Yves-Marie

Langue originale : Japonais
240 pages
9€
ISBN-13 : 978-2-8097-1355-8
Date de parution : juin 2018


Le vent se lève, les vagues grondent,
Et devant l’infini j’agite les bras
Celui qu’on appelle le « Rimbaud » japonais eut plus que des affinités avec le poète voyant, dont il traduisit les Poésies et des lettres à Verlaine. La fulgurance de son talent – ses premiers poèmes furent publiés en revue à treize ans –, la liberté de sa vie vouée à l’art et à un amour impossible pour une jeune femme, sa disparition prématurée à trente ans, ont très tôt entouré Nakahara Chûya (1907-1937) d’une aura de légende. Aujourd’hui encore, il est l’un des poètes les plus lus et les plus aimés de la jeunesse.
Voici 66 poèmes accompagnés de textes critiques et de documents sur sa vie, de celui qui « rêvait les rêves » d’un « monde d’avant les mots », comme une île au trésor dont on aurait la voie d’accès.


Du même auteur
Poemes-nakahara_couv
NAKAHARA Chûya
Poèmes
Collection(s) :

208 pages / 17,50€
plus d’informations
retour