rechercher
Recherche avancée
QI Baishi

Sur ses vieux jours, Qi Baishi (1864-1957) reçut les distinctions les plus hautes du gouvernement de la jeune République Populaire de Chine, mais celui qui signait ses peintures sous les noms d’« Ermite de la Pierre Blanche », « Vieillard Lentille d’eau » ou « Serviteur sans attaches, habitant temporaire des mirages », était né dans une très pauvre famille de paysans du Hunan. Dans ses Mémoires, il raconte sa mise en apprentissage chez un ébéniste, puis la lente découverte de la culture classique et, malgré les vicissitudes créées par le contexte politique et économique, l’épanouissement par la peinture. Son art use d’une rare économie de moyens pour parvenir à une force expressive véritablement époustouflante, s’appuyant sur le vide pour peindre à grands traits libres, « sans os », dit-on en chinois.

ouvrages
Peintre-habitant-temporaire-mirages-Qi-Baishi-couv
QI Baishi
Le peintre habitant temporaire des mirages
174 pages / 38,00€
plus d’informations
Peintre-habitant-temporaire-mirages-Qi-Baishi-couv
Le peintre habitant temporaire des mirages

Auteur(s) : QI Baishi
Traducteur(s) : BATTO Patricia
174 pages / 38,00€ / ISBN-10 : 2.8097.0298.9
Date de parution : novembre 2016


Introduction par Gilles Béguin, ancien conservateur du musée Cernuschi.

Celui qui signait ses peintures sous les noms d' »Ermite de la Pierre-Blanche », « Vieillard Lentille d’eau », ou « Serviteur sans attaches, habitant temporaire des mirages » est le plus grand peintre chinois du vingtième siècle.
Son œuvre est d’une liberté et d’une spontanéité totales, comme s’il avait digéré des millénaires de tradition artistique pour aboutir à cette sûreté de trait qui s’appuie sur le vide pour déployer toute sa force expressive.

Plus d’informations
Auteur suivant
QUENTIN Corinne et SAKAI Cécile
Auteur précédent
PYUN Hye-young