rechercher
Recherche avancée
GEYMOND André
ouvrages
Qui-est-le-plus-grand-poche
HIGUCHI Ichiyô
Qui est le plus grand ?
Collection(s) :

120 pages / 6€
plus d’informations
Aube-au-printemps-poche
ANONYME
L’Aube au printemps
144 pages / 6,10€
plus d’informations
laubeauprintemps
ANONYME
L’Aube au printemps
144 pages / 14€
plus d’informations
Qui est le plus grand
HIGUCHI Ichiyô
Qui est le plus grand ?
Collection(s) :

128 pages / 18€
plus d’informations
Qui-est-le-plus-grand-poche
Qui est le plus grand ?

Collection(s) :

Auteur(s) : HIGUCHI Ichiyô
Traducteur(s) : GEYMOND André
120 pages / 6€ / ISBN-10 :
Date de parution : janvier 2016


A la fin du XIXe siècle, dans le Yoshiwara, le quartier des plaisirs d’Edo, des enfants au seuil de l’âge adulte font l’apprentissage de la vie. Derniers instants de plaisirs insouciants, d’amours enfantines, bribes nouées de bonheurs secrets et précieux, avant que Shinnyo ne prenne l’habit de bonze et que Midori n’apprenne à devenir geisha.

Plus d’informations
Aube-au-printemps-poche
L’Aube au printemps

Collection(s) : ,

Auteur(s) : ANONYME
Traducteur(s) : GEYMOND André
144 pages / 6,10€ / ISBN-10 :
Date de parution : avril 2012


Ce livre appartient à la catégorie des ouvrages que l’on désigne sous le nom de manuels de l’oreiller ou, encore, d’images de printemps. Ces petits volumes veulent introduire le lecteur aux arcanes de l’amour physique en enseignant par le texte et l’image. L’Aube au printemps prend comme référence les Notes de chevet de Sei Shônagon, une dame de cour du XIe siècle, en s’appliquant à les détourner. Sei tentait, à travers des énumérations, de faire jaillir la poésie du monde : « Choses qui réjouissent le cœur », « Choses qui doivent être courtes », etc. L’auteur anonyme de L’Aube au printemps applique ce modèle de jeu des corps dans l’amour : « Choses dont c’est plaisir qu’elles soient de bonne taille », « Choses passées dont on se dit : c’était si bon ! ». Son dessein est manifestement de mettre en dérision l’œuvre qu’il parodie. Mais, à le lire, on découvrira que le schéma imposé par Sei Shônagon fonctionne aussi, et très bien, pour les effrois du cœur quand la passion s’empare des corps.

Plus d’informations
laubeauprintemps
L’Aube au printemps

Collection(s) : ,

Auteur(s) : ANONYME
Traducteur(s) : GEYMOND André
144 pages / 14€ / ISBN-10 : 2-87730-599-6
Date de parution : juin 2002


Ce livre appartient à la catégorie des ouvrages appelés « manuels de l’oreiller » ou « images de printemps », qui enseignent par l’image les arcanes de l’amour physique. Celui-ci prend comme modèle les Notes de chevet de Sei Shônagon, en détournant avec ironie les listes qu’elle se plaisait à dérouler : Choses dont c’est plaisir qu’elles soient de bonne taille, Choses qui réjouissent le coeur, Choses qui doivent être courtes…

Plus d’informations
Qui est le plus grand
Qui est le plus grand ?

Collection(s) :

Auteur(s) : HIGUCHI Ichiyô
Traducteur(s) : GEYMOND André
128 pages / 18€ / ISBN-10 : 87730-145-1
Date de parution : décembre 1993


« Qui est le plus grand ? » appelé à devenir un classique de la littérature japonaise est une des œuvres les plus attachantes de l’auteur (1872-1896), morte à 24 ans, qui traversa l’ère Meiji à la manière d’une étoile filante. Les personnages principaux sont des enfants qui font l’apprentissage de la vie dans le Yoshiwara, le quartier des plaisirs d’Edo (Tôkyô).

Plus d’informations
Traducteur suivant
GOLFIN Jean et TCHO Hye-Young
Traducteur précédent
GÉNY Jean-François